Nos produits
nos produits

ThibaultDES DIFFICULTÉS À TROUVER CERTAINS PRODUITS EN RAYON EN CE MOMENT ?
Thibault, éleveur de poulets à Louin (79) vous explique pourquoi.


Depuis plusieurs semaines, on peut observer une pénurie de certains produits de la marque La Nouvelle Agriculture® comme le poulet, la dinde, ou encore le canard. Thibault, éleveur de poulets à Louin (79) nous explique les difficultés qu’il rencontre et la manière dont la coopérative se mobilise à ses côtés pour les surmonter.

Pourquoi certains produits de votre marque La Nouvelle Agriculture sont plus difficiles à trouver en ce moment ?
Nous vivons une période difficile en tant qu’éleveurs de volaille. La grippe aviaire touche nos élevages de plein fouet. L’épidémie nous affecte directement : pour la contrôler et la réguler, on est obligé de prendre encore plus de précautions qu’à l’accoutumée et dans certaines régions touchées, d’abattre de façon préventive certains de nos animaux. Cette situation exceptionnelle perturbe notre travail, entrainant logiquement une baisse des produits disponibles en rayon.
Face à cela, et au travers de notre coopérative, nous mettons en place des solutions concrètes et solidaires : d’une part, via le report des échéances de factures d'aliment et autres charges d'élevage, d’autre part, via une aide financière pour l’ensemble des éleveurs qui, comme moi, sont contraints à une période d’inactivité dans les zones réglementées.

Combien de temps cela va-t-il durer ? A quand estimez-vous possible ce retour à la normale ?
Il est difficile d’estimer exactement combien de temps va durer cette situation. Si la propagation de la grippe aviaire semble sous contrôle, on ne peut pas véritablement savoir quand il sera possible de reprendre une activité normale. Sans compter que l’épidémie a durement affecté le cycle de reproduction de nos élevages. La grippe aviaire aura donc des effets de plus long terme. Nous mettons en tout cas tout en œuvre pour retrouver une activité normale à la rentrée de septembre.

Quels sont les risques posés par la grippe aviaire pour les consommateurs ?
Heureusement il n’y a aucun risque pour les consommateurs ! La consommation de volaille est sûre. L'être humain ne peut pas contracter l’influenza aviaire en consommant de la viande de volaille ou tout autre produit alimentaire.

Quel est votre état d’esprit dans ce contexte ?
Notre préoccupation première est la qualité. Nous agriculteurs, nous engageons chaque jour pour proposer les meilleurs produits possibles. Si ces crises nous touchent, elles n’impactent en rien nos méthodes et notre savoir-faire. Je suis certain que les consommateurs comprendront les difficultés que nous rencontrons et continueront de nous soutenir en achetant nos produits.