LA NOUVELLE AGRICULTURE ®
Produire mieux pour manger mieux

Vos questions

La Nouvelle Agriculture®  en 5 questions

Qu’est-ce que La Nouvelle Agriculture® ?

Nous sommes un groupe d‘agriculteurs engagés pour produire la meilleure alimentation du quotidien accessible au plus grand nombre. Organisés en coopérative, nous allions des technologies et connaissances d’aujourd’hui respectueuses de l’environnement à des savoir-faire ancestraux, pour proposer aux consommateurs des produits répondant à une triple exigence : le goût, la nutrition, et l’accessibilité-prix.
La Nouvelle Agriculture® est le symbole que nous avons créé pour permettre aux consommateurs d’identifier ces produits en magasin.

 

 

En quoi les produits La Nouvelle Agriculture® sont-ils bons pour moi ?

Ils sont produits avec soin dans nos exploitations familiales. Engagés pour La Nouvelle Agriculture® , nous avons revisité nos pratiques, et sommes fiers de nos produits.

« Nourrir nos animaux sans OGM », « stocker nos blés sans insecticide », « nourrir nos lapins avec de la luzerne et de la graine de lin » etc … Des engagements précis sont inscrits pour chaque production dans un cahier des charges, et son respect est contrôlé par un organisme indépendant.

 

S’agit-il d’un nouveau label de qualité ?

Il ne s’agit pas d’un label de qualité, mais d’une marque, créée par une coopérative – Terrena – pour désigner aux consommateurs les produits issus des modes de production mis en place afin d’offrir aux consommateurs de bons produits, au quotidien , au meilleur prix.

 

Cette marque est gérée avec une exigence élevée, comparable à celle d’un label. Le mode de production est défini par un cahier des charges précis. Ce cahier des charges est le fruit de plusieurs années de mises au point par des agriculteurs bénévoles de la coopérative, nommés les Sentinelles de la Terre. Sa mise en œuvre et son respect sont audités par un organisme indépendant.

 

Ces nouveaux modes de production rendent-ils les produits de La Nouvelle Agriculture® plus chers ?

L’enjeu majeur de notre combat est de proposer une alternative de qualité accessible à tous.

 

Notre projet est ambitieux. Les méthodes que l’on développe pour La Nouvelle Agriculture® sont de vrais défis techniques !

Prenons les lapins par exemple : nous avons travaillé 4 méthodes afin de pouvoir aujourd’hui les élever sans antibiotiques. Et nous leur offrons une alimentation avec luzerne et graines de lin, et sans OGM. Ces méthodes ne sont pas neutres sur notre coût de production.

De même, utiliser des satellites pour gérer nos cultures, ou sélectionner une nourriture spécifique par exemple, nous coûte plus cher.

 

Mais notre combat est avant tout de produire la meilleure alimentation du quotidien pour le plus grand nombre. Alors nous équilibrons nos cahiers des charges pour atteindre cet objectif de prix.

 

 

Le lapin en 5 questions

Le lapin La Nouvelle Agriculture® est-il vraiment meilleur ?

Nous élevons les lapins La Nouvelle Agriculture® dans nos exploitations familiales selon un cahier des charges précis à partir du sevrage incluant notamment:

  • Une alimentation avec luzerne et graines de lin et sans OGM
  • Un lapin élevé sans antibiotique

 

Ainsi, sa viande est naturellement de qualité.

 

Et comme tous les produits de La Nouvelle Agriculture® , le respect du cahier des charges est contrôlé à chaque étape de la production par un organisme extérieur. Il visite, les usines d’aliments, nos exploitations, et les abattoirs.

 

Votre lapin est élevé sans antibiotiques. Il ne court pas de risques de maladies ?

Le lapin La Nouvelle Agriculture® est le résultat de 4 années de travail pour diminuer puis supprimer les antibiotiques en élevage. Il a fallu revoir les fonctionnements, participer à un fort travail de recherche et développement, et faire beaucoup d’investissements. Nous leur donnons une alimentation préventive plus saine et naturelle pour une viande de meilleure qualité nutritionnelle.

 

Élevé sans antibiotiques et nourri sans OGM du sevrage à l’enlèvement : cela veut dire que vous en donnez avant ?

Le sevrage correspond à l’étape de séparation du lapin de sa mère (après les premières semaines de sa vie où il vit avec sa mère qui le nourrit).
Avant le sevrage, le lapereau tète sa mère et le lait maternel est sa principale nourriture. Il se peut que sa mère ait été soignée avec des antibiotiques. Après le sevrage, pendant la phase d’engraissement, le lapin que vous avez dans la barquette ne reçoit aucun antibiotique.

 

C’est pourquoi, pour être précis, l’étiquette mentionne que le lapin La Nouvelle Agriculture® a été élevé sans antibiotiques du sevrage à l’enlèvement. L’enlèvement correspond au départ des lapins de l’élevage, pour transport vers le site de production. Enfin, l’eau (sous-entendu eau de boisson), l’alimentation et l’injection, sont les 3 voies d’administration d’un antibiotique à un animal. Ces termes assez techniques, et précis, sont nécessaires pour éviter toute inexactitude dans la communication qui est faite sur l’étiquette du produit.

 

D’où vient mon lapin La Nouvelle Agriculture® ?

Nous sommes une quarantaine d’éleveurs à travailler selon le cahier des charges La Nouvelle Agriculture®. Nous sommes répartis dans le grand ouest, principalement en Loire Atlantique et en Maine et Loire. Découvrez-nous sur la page Nous, Agriculteurs.

 

Dans quel environnement vit le lapin La Nouvelle Agriculture® ?

Nous avons repensé le bâtiment dans lequel les lapins grandissent : chauffé et équipé d’un système de ventilation régulée pour une bonne qualité de l’air ambiant. Le sol est grillagé. Un espace cossu avec des copeaux est réservé pour la nidification quand la lapine met bas (après 31 jours de gestation). Jusqu’au sevrage, les petits restent avec leur mère puis ils sont élevés en fratrie. Nous leur apportons tout le confort moderne dont ils ont besoin. Le bien-être de nos animaux est au cœur de nos préoccupations et nous testons sans cesse de nouveaux modes d’habitats plus confortables.

 

 

Le porc en 5 questions

Le porc La Nouvelle Agriculture® est estampillé BBC, qu’est-ce que cela signifie ?

L’acronyme BBC signifie Bleu-Blanc-Cœur.

Bleu-Blanc-Cœur est une association avec laquelle nous travaillons. Elle a pour objectif de développer une agriculture reconnue pour ses intérêts nutritionnels. Ce logo vous garantit que nous respectons le cahier des charges Bleu-Blanc-Cœur. Ainsi la viande de porc issue de nos élevages La Nouvelle Agriculture® a bénéficié d’une alimentation à base de graines de lin naturellement riches en oméga 3.

 

» Pour en savoir plus : www.bleu-blanc-coeur.com

 

Est-ce l’agriculteur qui a produit le porc qui est en photo ?

Nous sommes une trentaine d’éleveurs de porc du grand ouest engagés dans La Nouvelle Agriculture®. Chantal, Jean-François et Jean-Pierre font partie des nôtres. Ils ont accepté de nous représenter sur le produit. A travers cette photo sur votre emballage, nous voulons vous dire à quel point nous sommes fiers de nous être engagés à revoir nos pratiques d’élevage pour vous proposer une meilleure nourriture à un prix accessible.

 

D’où vient mon porc La Nouvelle Agriculture® ?

Nous produisons le porc La Nouvelle Agriculture® dans l’une de nos 57 exploitations réparties en Ille et Vilaine, en Loire Atlantique, en Maine et Loire, en Mayenne, et en Vendée. Distribué dans toute la France, nous vous garantissons un produit d’origine régionale.

 

» Découvrez où se trouvent nos exploitations sur la page Nous, Agriculteurs.

 

Comment est nourri ce porc ?

Nous nourrissons nos porcs avec des céréales régionales produites dans le Grand Ouest et sans OGM. De plus, nous suivons le cahier des charges Bleu-Blanc-Cœur avec une alimentation à base de graines de lin naturellement riches en oméga 3.

 

Nous sommes convaincus que de bonnes conditions de vie et une alimentation saine pour nos animaux sont la garantie d’une viande plus tendre et de bonnes qualités gustatives.

 

Que signifie le <0,9% de « Nourri sans OGM » ? Vous ne pouvez pas garantir 0% ?

Pour l’alimentation de nos animaux, nous avons mis en place avec l’aide de nos fournisseurs la traçabilité de leur approvisionnement en matières premières, ce qui permet de garantir leur origine. Cependant, il existe toujours une possibilité de présence fortuite, ou techniquement inévitable. C’est pourquoi la réglementation en vigueur prévoit d’ajouter la mention « (<0,9%) » sur tout produit sans OGM.

Nous réalisons des analyses pour éviter la présence de traces d’OGM. En cas de présence techniquement inévitable, nous pouvons vous garantir qu’elle sera limitée au maximum à 0,9% des matières premières, comme le veut la réglementation en vigueur.

 

 

Le poulet en 5 questions

Pourquoi votre poulet n’est-il pas élevé en plein air ?

Les poulets élevés en plein air constituent une petite partie de la production de volailles en France. Ils ne permettent donc pas de répondre à l’objectif du poulet La Nouvelle Agriculture® qui est de rester accessible au plus grand nombre de nos consommateurs.

 

Aussi, nos poulets sont élevés au sol sur de la litière composée de paille, de copeaux de bois, ou de balle de riz dans des bâtiments à température et lumière contrôlées dans un souci constant de respect du bien-être animal. C’est aussi pour cette raison que nous avons fait le choix de moins serrer les poulets en leur laissant plus de place que pour des poulets de production classique.

 

Ainsi, nous pouvons vous proposer un bon poulet à un prix accessible.

 

Qui sont les éleveurs de poulet La Nouvelle Agriculture® ?

Nous sommes 69 éleveurs de l’ouest de la France propriétaires de nos exploitations familiales. Réunis en coopérative, nous nous sommes engagés avec La Nouvelle Agriculture® pour favoriser une agriculture innovante et vous proposer des produits de qualité toute au long de l’année.

 

Qui sont les personnes en photo sur vos étiquettes ?

Corinne, Damien et Quentin font partie des nôtres. Ces 3 éleveurs des Pays de la Loire, ont accepté en toute transparence de nous représenter sur les produits afin de montrer notre engagement et notre fierté à revoir nos pratiques pour vous proposer les meilleurs produits du quotidien.

 

Donnez-vous des antibiotiques à vos animaux ?

C’est avec de nombreuses années de travail et de plans de progrès, nous amenant à réinventer nos méthodes d’élevage, que nous avons réussi à supprimer l’utilisation des antibiotiques pour nos poulets La Nouvelle Agriculture®, tout en continuant à protéger la santé de nos animaux. Il peut cependant arriver qu’un animal tombe malade et nous ne le laissons alors pas sans le soigner. L’utilisation d’antibiotiques en traitement curatif est alors possible mais l’animal ainsi traité ne sera pas commercialisé sous la marque La Nouvelle Agriculture®.

 

Qu'entendez-vous par bien-être animal ?

La question du bien-être animal est très importante et nous préoccupe beaucoup.

Pour La Nouvelle Agriculture®, nous sommes engagés à respecter un cahier des charges strict à différents niveaux.

Afin de favoriser le bien-être animal, et sous les conseils de l’association CIWF (association pour le bien-être animal) nous travaillons à mieux considérer les besoins de l’animal dans nos élevages: comportement naturel, suppression du stress… par la mise en place d’indicateurs de bien-être qui nous permettent de trouver les meilleures solutions.

 

Le boeuf en 5 questions

Que mangent les vaches charolaises La Nouvelle Agriculture® ?

 

Nos bovins sont nourris naturellement à l’herbe (dans les champs) et avec les fourrages de l’exploitation. Sur les 70 derniers jours avant l’abattage, leur alimentation sans OGM est enrichie en graines de lin et avec des compléments alimentaires (sous forme de granules), constitués de nutriments extraits de plantes reconnues pour leurs vertus apaisantes et préventives (curcuma, gingembre, poivre noir, mélisse, artichaut, pissenlit).

 

Qu'est-ce que cela m'apporte de manger une viande La Nouvelle Agriculture® ?

Du goût, car c’est une race charolaise, de la tendreté avec au moins 10 jours de maturation (une viande affinée 10 jours avant livraison en magasin) pour une viande de qualité 3 (potentiel de tendreté le plus élevé établit par le ministère de l’agriculture et de l’interprofession) et une viande 100% française.

 

Concernant le bien-être animal, que faites-vous de particulier ?

Les bovins vivent en plein aire et l’hiver dans des bâtiments ou chaque animal dispose de suffisamment d’espace pour se déplacer. Pour éviter toute blessure, les caillebotis sont proscrits, seule la litière paolle ou sèche est autorisée. De plus en plus de nos éleveurs mettent également à disposition des brosses de massage pour permettre à l’animal de se détendre.

 

Rajoutez-vous des produits dans votre viande (nitrites, conservateurs...) ?

Nos viandes de bœuf La Nouvelle Agriculture® sont conditionnées sous vide et donc sans conservateur ni de gaz. Elles sont à l’état brut, sans additif, sans sel, sans marinade…

 

Par qui sont fait les contrôles dans les élevages ?

 

Ce sont des techniciens du groupement qui contrôlent les élevages en interne. Un contrôle indépendant, externe, est réalisé par un organisme de certification, Bureau Veritas.